Victoire de Ben Sawyer au Shark Island Challenge 2024

Le 17 juin 2024, Ben Sawyer a marqué l'histoire de cet évènement de bodyboard en remportant pour la première fois le prestigieux Shark Island Challenge à Cronulla, près de Sydney, en Nouvelle-Galles du Sud. Cette compétition emblématique, qui n'avait pas eu lieu depuis six ans, a attiré les meilleurs bodyboarders du monde entier, créant un spectacle palpitant pour les spectateurs.

Retour d'un Événement Légendaire

Le Shark Island Challenge a fait son grand retour dans le slab de Cronulla, offrant un terrain de jeu intense malgré une légère incertitude au niveau du vent et des vagues. Les vagues, atteignant entre six et dix pieds, ont été suffisantes pour venir à bout de cette compétition.

Les Meilleurs compétiteurs invités

Parmi les compétiteurs invités, des noms célèbres comme Jacob Romero, Jase Finlay, Tanner McDaniel, et Pierre-Louis Costes, mais tous n'ont pas pu répondre présents. Pierre Louis Costes n'a pu être être là, tout comme le surprenant surfeur Noa Deane.

Un Spectacle Inoubliable

Des milliers de fans ont suivi la compétition depuis l'Esplanade de Cronulla, avec une diffusion en ligne offrant des commentaires en direct, des interviews, et des prises de vue spectaculaires grâce à des caméras multiples et des drones.

Une Finale Électrisante

La finale a opposé quatre spécialistes locaux, Ben Sawyer, Andrew Lester, Marli Dunn, et un outsider, Michael Ostler. Sawyer a brillamment décroché la première place, suivi de Lester, Ostler et Dunn. En plus du titre, Sawyer a également remporté le prix du Meilleur Tube.

Une Compétition Sécurisée et Bien Organisée

Le personnel de sécurité en jet ski a assuré la prise en charge rapide des blessures mineures, garantissant ainsi la sécurité des riders tout au long de l'événement.

Un Avenir Prometteur

Depuis sa première édition en 1997, le Shark Island Challenge est devenu une référence avec une très bonne couverture de l'évènement. Espérons que cette compétition légendaire continuera à attirer les foules et à inspirer les bodyboarders du monde entier pour les années à venir.

Bravo à Ben Sawyer pour sa performance remarquable et à tous ceux qui ont contribué à faire de ce retour un succès mémorable !

Résultat du Shark Island Challenge 2024:

1-Ben Sawyer
2-Andrew Lester
3-Michael Ostler
4-Marli Dunn

Triomphe pour Dantas et Grospiron au GADIS Longboard Festival Ferrol 2024

Playa da Fragata, Ferrol, Galice / Espagne (Samedi, 15 juin 2024) – L'ambiance était électrique aujourd'hui à Ferrol pour le dernier arrêt de la série qualificative européenne de longboard 2023/24 de la World Surf League (WSL). Antonio Dantas (POR) et Zoe Grospiron (FRA) ont brillé dans des conditions exigeantes, décrochant chacun leur première victoire sur le circuit.

La journée des finales a débuté tôt avec les quarts de finale masculins et s'est terminée par des finales palpitantes malgré des vagues capricieuses. Les meilleurs longboarders de la région ont démontré leur talent en jonglant avec des nose rides stratégiques et des carves pour atteindre des scores presque parfaits.

Dantas Brille dans la Finale Masculine

Antonio Dantas a démarré fort avec des scores impressionnants de 9,17 et 8,77, obtenant le total de manche le plus élevé de l’événement avec 17,94. Sa performance impeccable a laissé ses adversaires loin derrière, malgré les efforts d'Edouard Delpero (FRA) et de Roland Lefeuvre (FRA). Edouard Delpero, malgré un score de 9, a dû se contenter de la deuxième place, consolidant toutefois son titre de champion européen pour la cinquième fois.

Dantas, le premier Portugais à remporter un événement LQS, a déclaré : « Je suis incroyablement heureux, c'est un honneur de faire l'histoire du surf portugais ici à Ferrol. Les vagues étaient difficiles, mais j'ai réussi et je suis ravi. »

Grospiron Gagne sa Première Finale Féminine

La finale féminine a été marquée par des conditions encore plus difficiles, mais Zoe Grospiron a su s'imposer face à des adversaires de taille. Malgré un océan capricieux, elle a remporté sa première victoire sur le circuit européen, devançant Alice Lemoigne (FRA) qui a néanmoins décroché son huitième titre européen.

Grospiron, visiblement émue, a partagé : « Je suis super heureuse de remporter enfin ma première victoire. Les conditions étaient difficiles, mais je suis ravie d'être ici en Galice et de repartir avec cette victoire. »

Le Longboard Européen en Pleine Forme

Avec la fin du GADIS Longboard Festival Ferrol 2024, les qualifications européennes pour la saison 2023/24 sont maintenant terminées. Les surfeurs européens se préparent déjà pour les prochains défis mondiaux, avec des espoirs élevés et des titres en jeu.

Félicitations aux champions Edouard Delpero et Alice Lemoigne pour leurs titres européens, et bravo à tous les compétiteurs pour leurs performances remarquables à Ferrol.

Pour la suite, rendez-vous à Cornwall, en Angleterre, pour le début de la saison 2024/25 du LQS européen lors du Boardmasters du 7 au 11 août 2024. Le spectacle promet d'être au rendez-vous !

Résultats du GADIS Longboard Festival Ferrol

Finale Hommes :

  1. Antonio Dantas (POR) - 17.94
  2. Edouard Delpero (FRA) - 16.87
  3. Roland Lefeuvre (FRA) - 15.77
  4. Martin Coret (REU) - 12.40

Finale Femmes :

  1. Zoe Grospiron (FRA) - 6.06
  2. Alice Lemoigne (FRA) - 5.87
  3. Canelle Lebreton (FRA) - 2.80
  4. Ginger Caimi (ITA) - 2.20

Classement Final des Séries Qualificatives Européennes de Longboard 2023/24 :

Top 5 Hommes :

  1. Edouard Delpero (FRA)
  2. Martin Coret (REU)
  3. Antonio Dantas (POR)
  4. Ignacio Pignataro (URY)
  5. Jon Garmendia Gonzalez (EUK)

Top 5 Femmes :

  1. Alice Lemoigne (FRA)
  2. Zoe Grospiron (FRA)
  3. Emily Currie (GBR)
  4. Ginger Caimi (ITA)
  5. Canelle Lebreton (FRA)

Victoire Époustouflante d'Armide Soliveres à l'Itacoatiara Pro 2024

Lors d'une dernière journée palpitante à l'Itacoatiara Pro 2024, la quatrième étape du calendrier du World Tour masculin, Armide Soliveres a émergé comme le champion, démontrant son talent exceptionnel.

Le jeune rider des îles Canaries a gagné des séries intenses, notamment un quart de finale à couper le souffle contre le bodyboarder Uri Valadão, une demi-finale contre Ethan Capdeville, et une finale serrée contre Pierre-Louis Costes.

Un spectacle à la hauteur

L'événement à Rio de Janeiro, au Brésil, marqué par des séries impressionnantes en terme de niveau, s'est terminé sur un podium européen lors d'une matinée pleine d'action, où les vagues ont tenu bon jusqu'à la dernière manche, permettant à tous les riders de montrer leurs talents avant la prochaine étape du tour.

Le combat des générations

Si la première demi-finale était une bataille d'expérience et de savoir-faire, la deuxième série a mis en avant la nouvelle génération avec Armide Soliveres des îles Canaries et Ethan Capdeville de France se disputant une place en finale. Armide a su trouver les meilleures vagues et s'est qualifié pour la finale avec un score combiné de 15,75 points, démontrant encore une fois sa détermination.

La finale opposait les îles Canaries à la France, un membre de la nouvelle génération contre un vétéran ancien double champion du monde. Armide Soliveres ou Pierre-Louis Costes, l'un d'eux remporterait pour la première fois l'Itacoatiara Pro. PLC a commencé plus fort avec un 7,75, mais n'a pas réussi à trouver un deuxième score suffisant, laissant la place à Armide pour construire sa victoire. Avec une vague notée 7 points et une autre à 8 points, Soliveres a atteint un total de 15 points, remportant ainsi sa première épreuve du World Tour dans la division open après avoir frôlé la victoire lors du premier événement de la saison au Maroc (où il a terminé deuxième).

Armide Soliveres est maintenant en tête du classement mondial avec 8848 points, suivi de Gabriel Braga (Brésil) avec 7786 points, Tristan Roberts (Afrique du Sud) avec 7656 points, Uri Valadão (Brésil) avec 7547 points, et Dave Hubbard (Hawaï) complétant le top 5 avec 6902 points. Ces athlètes sont suivis par Ethan Capdeville (France), Joaquin Soto (Chili), Pierre Costes (France), Amaury Lavernhe (France), et Moisés Silva (Chili), clôturant la liste des 10 meilleurs du monde aujourd'hui.

Nous sommes maintenant à 7 semaines du début de la deuxième moitié de la saison, qui commencera le 1er août avec le Maldives Pro 2024, s'étendant jusqu'au 10 août.

Les compétitions à venir en 2024

Maldives Pro 2024 du 1er au 10 Août

Sintra au Portugal du 3 au 8 Septembre

Praia da Grama, au brésil du 28 Septembre au 1er Octobre

Gran canaria Fronton du 12 au 27 Octobre

Victoire de Florence et Marks au Surf City El Salvador Pro 2024

Dernier jour de compétition du Surf City El Salvador Pro 2024. Cette ultime journée à Punta Roca a été marquée par des séries exceptionnelles et des rebondissements à couper le souffle. Revenons sur les moments marquants de cette compétition.

Caroline Marks : Une Double Victoire à Punta Roca

Caroline Marks a encore une fois brillé en remportant la finale féminine, répétant son succès de 2023. En finale contre Gabriela Bryan, Marks a rapidement pris l’avantage avec une note de 7.00, suivie d’un 7.40 qui a mis Bryan dans une situation difficile. Malgré une belle remontée de Bryan, elle a échoué de justesse à 0.34 points de Marks.

"El Salvador est toujours bon pour moi," a déclaré Marks. "C’est ici que ma campagne pour le titre mondial a commencé l’année dernière. J’adore Punta Roca et je suis ravie de cette victoire."

Avec cette victoire, Marks grimpe à la deuxième place du classement mondial, juste derrière Caity Simmers.

John John Florence : Un Retour en Force

John John Florence a dominé la finale masculine, remportant sa première victoire en CT depuis 2020. Florence a impressionné avec un Perfect 10 en demi-finale et un score total de 16.33 en finale contre Yago Dora. Cette victoire assure à Florence une place dans les WSL Finals, avec une avance de 10 740 points sur Jack Robinson.

"Je dédie cette victoire à mon fils Darwin," a dit Florence. "Je suis super content de gagner un événement et d'être dans un si bon état d'esprit."

Les Performances Aériennes Spectaculaires de Yago Dora

Yago Dora air Punta Roca 2024

Yago Dora a offert un véritable spectacle aérien tout au long de la compétition, notamment en demi-finale contre Gabriel Medina. Bien qu’il ait perdu en finale, Dora a marqué les esprits avec ses manœuvres audacieuses, y compris un 9.77 presque parfait. C'est l'homme en fort du tour en ce moment avec John John Florence

Les Chocs du Classement

Cette dernière journée a également apporté des bouleversements dans le classement mondial. Molly Picklum et Johanne Defay ont perdu une place, tandis que Brisa Hennessy monte à la troisième position. Chez les hommes, Jack Robinson est désormais deuxième, suivi de Griffin Colapinto, Ethan Ewing et Jordy Smith.

Résultats des Finales et Demi-finales

Résultats de la Finale Féminine : 1 - Caroline Marks (USA) 14.80 2 - Gabriela Bryan (HAW) 14.46

Résultats de la Finale Masculine : 1 - John John Florence (HAW) 16.33 2 - Yago Dora (BRA) 14.44

Résultats des Demi-finales Féminines :

Résultats des Demi-finales Masculines :

Résultats des Quarts de Finale Masculins :

Vers les Prochaines Épreuves

Avec cette journée mémorable, les surfeurs se dirigent maintenant vers le VIVO Rio Pro qui aura lieu du 22 au 30 Juin. Cette dernière épreuve avant la finale sera vitale pour des surfeurs en perte de vitesse comme Jordy Smith et des surfeurs qui sont tout proche comme Gabriel Medina, Italo Ferreira ou Yago Dora. Rendez-vous au Brésil.

Retour sur une Deuxième Journée Électrisante au Surf City El Salvador Pro 2024

Bienvenue à tous les fans de surf pour une nouvelle journée palpitante au Surf City El Salvador Pro. Punta Roca a encore une fois offert une journée riche en émotions, en polémiques, en surprises et en performances mémorables. Plongeons dans les moments forts de cette deuxième journée de compétition 2024.

Les Surprises de la Journée

La journée a commencé fort avec Bryan Perez, le héros local, qui a réussi un exploit. Perez a éliminé le champion du monde Italo Ferreira au round éliminatoire. Ferreira, auréolé de sa récente victoire à Teahupo’o, n’a pas pu répondre à l’air de Perez, qui a scoré un impressionnant 8.83 (battu à son propre jeu). Ce fut un moment de fierté pour El Salvador, avec Perez devenant le premier surfeur salvadorien à remporter une série du CT. À jamais le premier, comme dirait certains supporters de football.

"Je savais que j’allais affronter l’un des meilleurs surfeurs du monde, mais je me suis concentré sur mon surf et sur la prise des meilleures vagues," a déclaré Perez. "C’est incroyable de voir ce soutien du pays et de ma famille."

Bryan Perez Punta Roca 2024

Encore une polémique sur le jugement

Le drame a continué dans la série suivante avec une décision controversée entre Griffin Colapinto et João Chianca. Colapinto a été pénalisé pour une interférence de non-priorité, ayant pour conséquence le score de sa deuxième meilleure vague divisé en deux. Cela a coûté cher à Colapinto, qui a finalement perdu la manche par seulement 1.02 points. Malgré la tension palpable, les deux surfeurs ont montré une grande classe en se serrant la main à la fin de la série

"C’était une décision difficile," a admis le commentateur Strider. "Mais les règles sont les règles."

Comme toute bonne polémique, je vais donner mon avis. Je trouve l'interférence sévère dans le sens João cherche délibérément à provoquer l'interférence. Il pouvait prendre la vague sans cette manoeuvre. Je pense même qu'il aurait raté le plein potentiel de la vague si Griffin ne l'avait pas gêné....

Yago Dora s'envole dans les airs et le classement

Yago Dora a fait sensation avec une démonstration aérienne incroyable, en plaquant la palette des airs de compétition, accumulant un score total de 16.50. Sa performance a mis en garde les autres prétendants au titre mondial : Dora est en forme et prêt à tout donner pour grimper dans le classement.

Les Éliminations Majeures

La journée a également vu des éliminations surprises avec les départs prématurés de Griffin Colapinto, Ethan Ewing (Ethan, non) et Italo Ferreira. Ces éliminations ont bouleversé la course au Final 5, rendant la compétition encore plus imprévisible.

Résultats des séries

Résultats du round d'Élimination des Hommes :

Résultats du round 16 des Hommes :

Série des Quarts de Finale des Hommes :

El Salvador Pro 2024 : une première journée de feu à Punta Roca !

La première journée du Surf City El Salvador Pro 2024, étape n°7 du Championship Tour de la World Surf League, a démarré en fanfare sur le spot de Punta Roca, avec des vagues de 4 à 6 pieds offrant un terrain de jeu idéal pour les surfeurs et surfeuses.

Première journée à Punta Roca

La première journée a été marquée par les premiers rounds des femmes et des hommes, ainsi que le round d'élimination des femmes. Les candidates au titre mondial se sont battues pour rester dans le top 5 (synonyme de qualification pour la grande finale et le titre), tandis que les hommes se préparent pour le round éliminatoire à venir.

Brisa Hennessy Brille en Jaune

Brisa Hennessy, actuellement numéro un mondiale, a montré sa détermination avec une victoire spectaculaire contre Bettylou Sakura Johnson. Arborant le maillot jaune de leader, elle avance directement en quarts de finale, prête à poursuivre sa série.

"C'était incroyable de surfer dans des conditions aussi parfaites," a déclaré Hennessy. "El Salvador apporte une énergie positive, et je suis ravie de porter le maillot jaune ici."

Les Favorites Confirment dans ce premier round

Caity Simmers et Molly Picklum, respectivement deuxième et troisième mondiales, ont également assuré leur place en quarts de finale. Simmers a battu Tatiana Weston-Webb et Lakey Peterson, tandis que Picklum a montré sa maîtrise des vagues avec le meilleur score féminin de la journée, un impressionnant 13.90.

Éliminations et Retours

Caroline Marks, après un départ difficile, s'est rattrapée avec une solide performance pour éliminer Leilani McGonagle. De même, Tatiana Weston-Webb a trouvé son rythme pour éliminer la rookie Sawyer Lindblad.

"Je voulais vraiment éviter de répéter les erreurs de ce matin," a expliqué Marks. "Les vagues se sont améliorées, et nous avons pris beaucoup de plaisir."

Les Hommes en Action

Chez les hommes, John John Florence, numéro un mondial, a dominé avec un score de 16.33, surpassant le local Bryan Perez et l'Australien Liam O'Brien. Florence avance directement en huitièmes de finale, tandis que Perez cherchera à se rattraper dans le round d'élimination. Pas de chance pour lui, il était surement dans la série la plus difficile de la journée.

John-John-Florence-El-Salvador-WSL-jour-1-2024

Medina Monte en Puissance

Gabriel Medina a également marqué les esprits avec un score de 15.90, prouvant qu'il est prêt à se battre pour une place dans le top 5. Il a éliminé Italo Ferreira, qui devra maintenant affronter le round d'élimination.

Résultats des Rounds d'Ouverture et d'Élimination :

Résultats du premier Round des Femmes :

Résultats du premier round des Hommes :

Résultats du Round éliminatoire des Femmes :

Prochaines séries du round éliminatoire des Hommes :

Prochaines séries des Quarts de Finale des Femmes :

Le Surf City El Salvador Pro : un tournant décisif du World Tour 2024

vagues La Punta El Salvador

Le monde du surf se prépare à un spectacle époustouflant avec l'arrivée du Surf City El Salvador Pro présenté par Corona à Punta Roca, La Libertad. Cette compétition, qui se déroulera du 6 au 15 juin 2024, marque la septième étape cruciale du World Surf League (WSL) Championship Tour (CT). Située sur la côte riche en vagues de l'Amérique centrale, Punta Roca, également connue sous le nom de La Punta ou Punta Chilama, offre des conditions parfaites pour du surf de haut niveau.

Depuis son introduction en 2022, cette étape du CT est devenue un incontournable pour les surfeurs visant à accumuler des points déterminants pour le classement. Les résultats à Punta Roca pourraient bien influencer le choix des surfeurs qui participeront à l'événement final et décisif pour le championnat du monde, les finales Lexus WSL 2024.

Une étape clé pour les compétiteurs

Brisa Hennessy, du Costa Rica, se présente en tête du classement féminin après une série de performances remarquables cette saison. Avec quatre places en demi-finales, Hennessy est bien placée pour sécuriser une place parmi les cinq premières et viser son premier titre mondial.

Caroline Marks, la gagnante de l'édition 2023, revient avec la détermination de défendre son titre et de consolider sa position parmi les meilleures. Après une performance solide à Tahiti, Marks est prête à affronter les vagues de Punta Roca et à montrer une fois de plus son talent.

Chez les hommes, Griffin Colapinto tentera de rebondir après une sortie précoce à Tahiti. Il cherchera à récupérer sa première place, maintenant occupée par le double champion du monde John John Florence, suite à sa deuxième place à Tahiti. La compétition sera intense avec la présence de grands noms tels que le champion du monde 2019 Italo Ferreira, ainsi que les prétendants au titre mondial 2023, Jack Robinson et Ethan Ewing.

Le spectacle s'annonce grandiose

Le cadre tropical de La Libertad et les vagues parfaites de Punta Roca promettent un spectacle de surf inoubliable. Les fans peuvent s'attendre à des manœuvres spectaculaires et à des moments de suspense alors que les surfeurs se battent pour une place dans le Top 5 du classement.

Les meilleures vagues des années précédentes à El Salvador

Séries du premier tour des femmes

SérieSurfeusesPays
Série 1Johanne DefayFRA
Caroline MarksUSA
Tyler WrightAUS
Série 2Brisa HennessyCRC
Bettylou Sakura JohnsonHAW
Leilani McGonagleCRC
Série 3Caitlin SimmersUSA
Tatiana Weston-WebbBRA
Lakey PetersonUSA
Série 4Molly PicklumAUS
Gabriela BryanHAW
Sawyer LindbladUSA

Séries du premier tour des hommes

SérieSurfeursPays
Série 1Ethan EwingAUS
Rio WaidaIDN
Matthew McGillvrayRSA
Série 2Jack RobinsonAUS
Crosby ColapintoUSA
Connor O'LearyJPN
Série 3Griffin ColapintoUSA
Ryan CallinanAUS
Joao ChiancaBRA
Série 4John John FlorenceHAW
Liam O'BrienAUS
Bryan PerezSLV
Série 5Italo FerreiraBRA
Gabriel MedinaBRA
Leonardo FioravantiITA
Série 6Jordy SmithRSA
Ramzi BoukhaimMOR
Seth MonizHAW
Série 7Jake MarshallUSA
Kanoa IgarashiJPN
Imaikalani deVaultHAW
Série 8Barron MamiyaHAW
Cole HoushmandUSA
Yago DoraBRA

Session épique de bodyboard au Portugal avec Pierre Louis Costes et Maxime Castillo

Regardez le 6ème épisode de "Proudly Crawling", une collaboration spéciale entre Above Creators et WeBodyboard! 🌊🤙

Dans cet épisode, nous vous emmenons sur un slab parfait sur la côte ouest du Portugal. Si la perfection existe, elle doit ressembler à cela! Rejoignez Luís de Sá et ses incroyables images sous-marines de cette session épique, où les bodyboardeurs ont dominé le line-up.

Admirez les performances des riders Pierre Louis Costes, António Saraiva, Maxime Castillo, Steph Kokorelis, João Magoito et Miguel Coelho sur cette vague puissante. Des manœuvres impressionnantes aux drops périlleux, cet épisode regorge d'action et d'adrénaline.

Ne manquez pas cette occasion de voir certains des meilleurs bodyboardeurs du monde en action sur l'une des vagues les plus emblématiques du Portugal.

Lewis Hamilton raconte son effrayante aventure de surf avec Kelly Slater

Lewis Hamilton surf

Lewis Hamilton, le septuple champion du monde de Formule 1, n'est pas étranger aux sensations fortes. Cependant, ce n'est pas sur un circuit automobile qu'il a vécu l'une des expériences les plus terrifiantes de sa vie, mais bien sur les vagues de l'océan Pacifique. Lors d'une récente apparition dans le podcast célèbbre "Hot Ones". La version française est présentée par Kyan Khojandi. Le principe est simple, on réalise une interview durant laquelle on mange des ailes de poulet frit avec des sauces piquantes. Durant ce podcast, Lewis Hamilton a partagé son récit glaçant d'une session de surf qui a failli lui coûter la vie.

Des vagues de 6 mètres en plein tête

C'était en 2021, au large des côtes hawaïennes, que Lewis Hamilton s'est retrouvé dans une situation des plus périlleuses. Accompagné par la légende du surf Kelly Slater, Hamilton a affronté des vagues gigantesques de 20 pieds. "Kelly m'a dit : 'Il n'y a aucune chance que tu viennes là-bas, tu es fou'", se souvient Hamilton avec un sourire nerveux. Mais l'adrénaline et la passion du surf ont poussé le pilote à tenter l'impossible.

En essayant de pagayer, il s'est fait aspirer dans ce que les surfeurs appellent la zone d'impact. "J'ai vu une série de quatre vagues se diriger droit vers moi et j'ai pensé : 'C'est fini, c'est vraiment fini'", raconte Hamilton. Pris au piège, il a dû abandonner sa planche et plonger pour attraper le récif. "J'ai entendu la vague s'écraser au-dessus de moi. Ma planche s'est brisée en deux. Je suis remonté à la surface en cherchant désespérément de l'air, mais la prochaine vague arrivait déjà."

Un respect pour les surfeurs de grosses vagues

Après avoir répété ce plongeon dans les profondeurs trois fois, Hamilton est finalement parvenu à regagner le rivage, épuisé mais vivant. "J'ai presque manqué d'air. C'était vraiment terrifiant. Après ça, j'ai dit : 'Respect énorme à ces surfeurs'." Ce moment intense n'a cependant pas dissuadé Hamilton de continuer à surfer, une passion qu'il a découverte en 2014 et dont il est devenu complètement accro. "Le surf est la meilleure sensation au monde. Il n'y a rien de comparable", a-t-il confié.

Une passion qui rivalise avec la Formule 1

Le surf offre à Hamilton une évasion bienvenue, quand on connaît le rythme effréné de la Formule 1. En 2019, il déclarait déjà à Kai Lenny, un autre pro du surf, qu'il passait des heures à regarder des vidéos de surf en ligne. "Je suis tellement heureux quand je surfe. C'est une passion qui rivalise presque avec la course."

En 2022, Hamilton a été aperçu surfant les vagues emblématiques de Malibu en Californie, et l'année suivante, il s'est aventuré dans les eaux infestées de requins de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Même s'il admet que son expérience en F1 l'a préparé à repousser les limites, Hamilton reste conscient des dangers du surf, un sport qui continue de l'attirer irrésistiblement.

Avec plus de 103 victoires en Grand Prix, 104 poles positions et 197 podiums à son actif, Hamilton est une légende de la F1 pour les profanes de la discipline. Lewis Hamilton, qui a l'habitude de tutoyer les limites sur les circuits du monde entier, a découvert un nouveau type de défi sur les vagues de l'océan. Cette aventure effrayante mais révélatrice lui a non seulement rappelé la puissance de l'océan, mais a également renforcé son admiration pour les surfeurs professionnels. Une chose est sûre, que ce soit sur une piste ou sur une planche, Hamilton ne cesse jamais de chercher l'adrénaline et de repousser les limites. Il a quand même pris une série de 6 mètres sur la tête....

Surf Épique aux Îles Mentawaii : Les Frères Florence en Action

Rien de mieux qu'un voyage de dernière minute pour les surfeurs passionnés. Ivan et Nathan Florence, les deux frères de John John Florence, ont décidé de s'embarquer pour un trip exceptionnel aux Îles Mentawaii. Accompagnés de leurs planches et de leurs caméras, les deux frères nous offrent une expérience et vision unique de surf à travers leurs vidéos.

Des Vagues Exceptionnelles

Les Îles Mentawaii sont réputées pour leurs vagues parfaites et tubulaires. Ivan et Nathan ont trouvé des conditions idéales : une gauche tubulaire et un swell parfait. Bien que la vague soit creuse, elle reste accessible même pour des surfeurs moins expérimentés, contrairement à d'autres spots plus techniques comme Greenbush.

Une Expérience Immersive

Comme à leur habitude, les frères Florence ont opté pour un montage vidéo "raw", capturant l'essence même de leur aventure. Entre les prises de vue à la GoPro, les images de drone et les plans depuis le bateau, on se sent presque aux côtés d'Ivan et Nathan, partageant leurs moments de joie et leurs chutes. Les tubes qu'ils enchaînent sont impressionnants, et l'on ne peut s'empêcher de vibrer au rythme de leurs exploits.

Un Surf Camp Accueillant

Installés dans un surf camp authentique, les deux frères profitent pleinement de l'hospitalité locale. Les logements sont simples mais confortables, avec des lits, des ventilateurs et des moustiquaires. La nourriture est abondante, et chacun dispose de son propre bateau pour aller surfer quand il le souhaite. Cette liberté totale permet à Ivan et Nathan de profiter des vagues sans contrainte, maximisant ainsi leurs sessions de surf.

Des Moments Inoubliables

Chaque journée de surf est ponctuée de moments forts. Les frères Florence alternent entre longues sessions dans l'eau et moments de détente à la villa. Nathan conclut d'ailleurs leur aventure par une phrase simple mais éloquente : "Great Day". Une expression qui résume parfaitement l'esprit de ce voyage, fait de surf intense et de plaisir partagé.

Ce voyage aux Îles Mentawaii restera gravé dans la mémoire d'Ivan et Nathan Florence, mais aussi dans celle de tous ceux qui auront suivi leur aventure. Avec des conditions de surf idéales, une ambiance détendue et des moments de pure adrénaline, les frères Florence nous rappellent pourquoi le surf est bien plus qu'un sport : c'est une véritable passion.

Italo Ferreira brille au SHISEIDO Tahiti Pro 2024

Aujourd'hui, le spot mythique de Teahupo'o, Tahiti, a été le théâtre d'un grand spectacle lors du SHISEIDO Tahiti Pro 2024. Des tubes, des chutes, du suspens et beaucoup d'émotions. Le grand gagnant ? Italo Ferreira, qui a dominé la compétition dans des vagues monstrueuses de huit à douze pieds.

Italo Ferreira : Le roi de 'The End of The Road'

Ferreira, en quête de rédemption après une saison difficile, a brillé tout au long de la journée. En finale, il a affronté John John Florence dans un duel épique. Ferreira a pris un départ explosif, enchaînant des scores excellents pour atteindre un total de 17.70. Florence, malgré un wipeout impressionnant en début de série, John John fera tout ce qu'il peut, mais n'a pas pu rattraper son retard. Avec cette victoire, Ferreira grimpe de 11 places au classement mondial, se retrouvant en cinquième position. "Je suis tellement heureux, c'était mon moment," a-t-il déclaré, "maintenant, direction El Salvador."

Italo Ferreira vainqueur Tahiti pro 2024 Teahupoo

John John Florence : Un retour au sommet

Bien que battu en finale, Florence a été l'un des surfeurs les plus impressionnants de l'événement. Il a réalisé des scores remarquables en quart et en demi-finale, se propulsant ainsi au sommet du classement mondial. Il arpentera la prochaine compétition avec le lycra jaune. "Surfer ici est toujours un plaisir," a-t-il déclaré, "c'est l'un des endroits les plus magnifiques au monde."

Vague finale Teahupoo 2024

Medina en feu

Gabriel Medina a également marqué cette journée avec des performances incroyables, notamment un score parfait de 10 points, son premier depuis 2017. Il a dominé ses adversaires jusqu'à la demi-finale, où il a finalement été éliminé par Florence. Avec un total de 19.83 points lors de sa série contre Jake Marshall, Medina a montré qu'il reste un maître des tubes de Teahupo'o.

Kelly Slater : Le GOAT n'a pas dit son dernier mot

Le légendaire Kelly Slater, 11 fois champion du monde, a fait vibrer le public en atteignant les quarts de finale. Malgré une performance impressionnante, il a été éliminé par Ramzi Boukhiam, qui a réalisé une vague exceptionnelle en fin de série. Slater a démontré qu'à 52 ans, il reste un concurrent redoutable.

Ramzi Boukhiam : L'homme qui a vaincu les légendes

Ramzi Boukhiam a fait sensation en éliminant non seulement Kanoa Igarashi mais aussi Kelly Slater. En quart de finale, il a choisi la patience et a trouvé la vague parfaite à cinq minutes de la fin, assurant ainsi sa victoire et la fin du parcours de Slater dans cette compétition.

Ramzi Boukhiam Teahupoo 2024 Tahiti Pro

Un choc de titans : John John Florence contre Mihimana Braye

Le duel entre Florence et le local Mihimana Braye a été digne d'un film. Braye a failli réaliser l'exploit de battre l'un des meilleurs surfeurs du monde. Le public a retenu son souffle alors que les deux surfeurs attendaient le verdict des juges, marqués par des wipe outs violents. Florence a fini par l'emporter de justesse, mais Braye a gagné le respect de tous.

Résultats du SHISEIDO Tahiti Pro Présenté par Outerknown

Finale masculine :

  1. Italo Ferreira (BRA) - 17.70
  2. John John Florence (HAW) - 17.16

Demi-finales masculines :

Quarts de finale masculins :

Vahine Fierro remporte le SHISEIDO Tahiti Pro 2024 à Teahupo'o

L'événement SHISEIDO Tahiti Pro présenté par Outerknown a offert un spectacle féminin époustouflant cette année à Teahupo'o, Tahiti. La compétition a été marquée par des performances extraordinaires et des vagues conséquentes, culminant avec la victoire historique de Vahine Fierro.

Vahine Fierro : La reine de Teahupo'o

Dans une journée où les conditions allaient de six à dix pieds, Vahine Fierro, wildcard tahitienne, a dominé le SHISEIDO Tahiti Pro, devenant ainsi la première locale (tahitienne) à remporter cette prestigieuse compétition. Fierro a démontré une maîtrise exceptionnelle des vagues puissantes de Teahupo'o, mettant en avant ce que les femmes sont capables d'accomplir dans les vagues les plus exigeantes du monde.

La finale a opposé Fierro à Brisa Hennessy, qui a également brillé tout au long de la compétition. Fierro a rapidement pris l'avantage avec un tube profond noté 8.50, mettant Hennessy dans une situation difficile. Malgré les efforts acharnés de cette dernière, Fierro a tenu bon, scellant ainsi une victoire mémorable.

Tatiana Weston-Webb écrit l'histoire du surf féminin

En dehors de la victoire de Fierro, Tatiana Weston-Webb a également marqué la journée avec le premier 10 parfait jamais attribué à une femme à Teahupo'o. Cette performance historique a souligné l'évolution rapide et impressionnante du surf féminin. Weston-Webb a dédié ce moment à son ami et filmer, Greg Browning, récemment diagnostiqué avec la SLA. (maladie de Charcot)

Les performances masculines et les bouleversements

Le tournoi masculin a également connu des moments forts, avec des bouleversements majeurs dès le tour éliminatoire. Griffin Colapinto, numéro un mondial, a été éliminé par le local Mihimana Braye, ajoutant à l'excitation de l'événement. Le brésilien Yago Dora élimine Jack Robinson, faisant pourtant parti des favoris de l'épreuve.

La surprise marocaine

Ramzi Boukhiam Tahiti pro 2024

Depuis le début de l'année, Ramzi Boukhiam ne cesse de surprendre les observateurs du tour, mais pour nous européen, nous le savons depuis longtemps que le surfeur marocain a les capacités pour rivaliser avec les meilleurs. Il est l'auteur d'un magnifique 9,13 grâce à un véritable exploit d'équilibriste. Allez Ramzi !!!

La compétition masculine se poursuivra demain, promettant encore plus d'action.

Résultats du SHISEIDO Tahiti Pro Présenté par Outerknown

Finale féminine :

  1. Vahine Fierro (FRA) - 15.17
  2. Brisa Hennessy (CRC) - 12.00

Demi-finales féminines :

Quarts de finale féminins :

Tour éliminatoire masculin :

Des Conditions Historiques de Surf Annoncées à Teahupoo, Tahiti

Vague vierge tahiti teahupoo

La World Surf League (WSL) bouscule les traditions et annonce des conditions de surf potentiellement historiques pour la fin du Tahiti Pro à Teahupoo. Une énorme houle est attendue, promettant des grosses vagues, rappelant l'événement mémorable du Championship Tour (CT) de 2014.

Contrairement aux coutumes théâtrales qui évitent de prédire le succès pour ne pas porter malheur, la WSL se montre audacieuse. Dans un communiqué publié dans cette nuit, la World Surf League invite les passionnés de surf à se préparer, sans se priver de superlatifs. Le bureau du commissaire de la WSL prévoit une houle massive avec des vagues imposantes, potentiellement à la hauteur de l'événement CT de 2014.

Compétition Masculine : Rounds d'Élimination

Griffin Colapinto et Jack Robinson en Lice

En parallèle, les rounds d'élimination du SHISEIDO Tahiti Pro s'annoncent tout aussi palpitants. Le numéro 1 mondial actuel, Griffin Colapinto (USA), affrontera le vainqueur des essais locaux de Tahiti, Mihimana Braye (PYF), lors de la première manche de la reprise de la compétition. De son côté, le numéro 2, Jack Robinson (AUS), tenant du titre de l'événement, affrontera son ami proche Yago Dora (BRA) dans la troisième manche.

Matchs du SHISEIDO Tahiti Pro Présenté par Outerknown - Round d'Élimination Hommes

Compétition Féminine : Les Quarts de Finale

Bouleversements dans le Top 5

Chez les femmes, les deux premiers rounds ont bouleversé le classement du Top 5. La numéro 1 mondiale, Caity Simmers (USA), la numéro 2, Johanne Defay (FRA), et la numéro 5, Gabriela Bryan (HAW), ont toutes été éliminées prématurément. Seules les cinq meilleures surfeuses participeront aux finales du Lexus WSL pour tenter de décrocher le titre mondial 2024. La championne du monde en titre, Caroline Marks (USA), est de retour dans le Top 5, ouvrant la voie à Tyler Wright (AUS) pour grimper dans le classement aux côtés de Molly Picklum (AUS) et Brisa Hennessy (CRC).

Confrontations Importantes

Molly Picklum devra d'abord affronter Vahine Fierro (FRA) de Tahiti, qui a obtenu un quasi-parfait 9,33 à Teahupoo hier. Avec l'arrivée de vagues encore plus massives, ces deux surfeuses sont prêtes à repousser les limites de leur confrontation.

Tatiana Weston-Webb (BRA) affrontera la double championne WSL Tyler Wright dans la quatrième manche des quarts de finale. Avec Weston-Webb et Wright en dehors du Top 5, une victoire pourrait être le coup de pouce nécessaire pour la deuxième moitié de la saison.

Matchs du SHISEIDO Tahiti Pro Présenté par Outerknown - Quarts de Finale Femmes

Shark Island Challenge 2024 : la compétition de bodyboard incontournable

Bodyboard Shark Island challenge 2024

La période d'attente ou "waiting period" pour le Shark Island Challenge 2024 a commencé avec une soirée de lancement à Croydon Lane à Cronulla, marquant le début de cette compétition intense. Cette année, l'événement se déroulera du 24 mai au 30 juin, avec une possible extension en cas de conditions capricieuses, afin d'assurer des vagues de qualité optimale.

Le tirage au sort des séries a eu lieu en direct, avec tous les compétiteurs sélectionnés sur scène. Parmi les séries les plus excitantes, on retrouve Jeff Hubbard, Toby Player, Marli Dunn, Andy Lester et Lilly Pollard, la première femme invitée à cette compétition. Pollard, double championne de Pipeline et quintuple championne d'Australie, s'est déclarée honorée et excitée de participer et de représenter les bodyboardeuses à cette édition du Shark Island Challenge.

La compétition accueillera le légendaire Mike Stewart, neuf fois champion du monde, ainsi que Pierre Louis Costes et le champion du monde hawaïen actuel, Tanner McDaniel. Stewart, qui a remporté le Challenge en 2000, a souligné l'importance de cet événement unique dans le monde du bodyboard, réputé pour être le premier événement sur slab jamais organisé.

Le Shark Island Challenge, créé en 1997, est connu pour ses conditions exigeantes, nécessitant des vagues spécifiques et une haute marée pour être surfable. L'événement, qui n'a pas eu lieu depuis 2017, promet d'attirer des milliers de spectateurs grâce à un live feed et des vidéos diffusées sur internet.

Controverse : Noa Deane Invité au Shark Island Challenge

La nouvelle de l'invitation du surfeur pro Noa Deane a suscité des réactions mitigées. Noa, connu pour son talent tant en surf qu'en bodyboard, a accepté l'invitation de participer en tant que wildcard à cette compétition de bodyboard. C'est un surfeur qui aime et maîtrise les vagues qu'apprécient les bodyboarders. Dans de nombreuses vidéos, on le voit prendre quelques vagues en bodyboard, de là à l'inviter sur un évènement aussi prestigieux....

L'annonce sur Instagram de la participation de Noa a été accueillie avec surprise et controverse, certains fans estimant qu'un surfeur ne devrait pas participer à un événement de bodyboard. Malgré cela, Noa s'est dit reconnaissant pour cette opportunité inattendue et se prépare à affronter les vagues uniques de Shark Island.

Le Shark Island Challenge 2024 promet d'être un événement mémorable, avec des compétiteurs de renommée mondiale. On est curieux de voir la performance de Noa Deane dans une vague aussi technique. Suivez l'actualité sur Mpora pour ne rien manquer de cette compétition spectaculaire.

Triomphe de Moisés Silva au Antofagasta Bodyboard Festival 2024

Le Antofagasta Bodyboard Festival 2024 a été marqué par une série de performances impressionnantes, mais c'est Moisés Silva qui a dominé la compétition, remportant la première place dans la division masculine. Avec une prestation spectaculaire tout au long de l'événement, Moisés a démontré une maîtrise et une détermination sans faille.

Des français bien présents mais pas victorieux

La compétition a également été intense pour les autres participants. Le Français Pierre Louis Costes a livré une bataille acharnée en demi-finale contre le Brésilien Socrates Santana, mais s'est finalement incliné. Ce fut une série très disputée, mettant en lumière le haut niveau de compétition présent lors de cet événement.

Yon Aimar et Maximi Castillo se sont hissés jusqu'en quart de finale, montrant eux aussi une grande détermination et un talent indéniable. Leur parcours a été remarquable, ajoutant encore plus de suspense et d'émotion à la compétition.

Dans la catégorie Drop Knee, les deux réunionnais Amaury Lavernhe et Fabien Thazar se sont affrontés dans une petite finale palpitante. Leur duel a captivé le public, chacun d'eux démontrant une technique et une passion exceptionnelles pour le bodyboard.

Des compétitions de bodyboard peu relayées dans les médias

Difficile de donner plus d'informations sans être présent sur place, et aucun communiqué n'est disponible. Il est même quasi impossible de trouver des articles écrits sur les compétitions de Bodyboard, dommage pour les passionnés qui aimeraient des compte-rendus plus étoffés. En cette année de Jeux Olympiques, on aimerait que la pratique du bodyboard soit plus mise en avant dans les médias.

Félicitations à Moisés Silva pour sa victoire bien méritée, et vive le bodyboard !

Vahiné Fierro en Vedette à Teahupo’o

TEAHUPO’O, Tahiti, Polynésie Française (Samedi 25 mai 2024) - Le SHISEIDO Tahiti Pro, présenté par Outerknown, a débuté aujourd'hui avec des conditions solides de six à huit pieds à l'emblématique Teahupo’o. La compétition a vu se dérouler les manches d'ouverture féminines et masculines, ainsi que les premières éliminations chez les femmes, incluant la numéro un mondiale Caitlin Simmers (USA).

Vahiné Fierro Impressionne à Domicile

L'événement a été marqué par la performance exceptionnelle de Vahiné Fierro (FRA), wildcard tahitienne, qui a obtenu une note quasi parfaite de 9,33. Connu pour son habileté et son audace à Teahupo’o, Fierro a démontré sa maîtrise des vagues locales. Elle a dominé sa série du premier tour face à Caitlin Simmers, prouvant qu'elle pouvait rivaliser avec les meilleurs.

Un Duel Mémorable : Fierro vs. Simmers

Le duel entre Vahiné Fierro et Caitlin Simmers a été l'un des moments forts de la journée. Simmers, malgré une note impressionnante de 14,17 sur deux vagues, a été reléguée à la manche d'élimination. Lors de cette série, Simmers a montré un engagement exceptionnel en prenant une vague difficile, réussissant un premier tube avant de casser sa planche. Sans se décourager, elle est retournée au line-up et a enchaîné avec un deuxième tube, témoignant de son courage et de sa détermination. Cependant, c'est Fierro qui a finalement pris l'avantage avec sa note exceptionnelle.

Performances Remarquables

Outre Vahiné Fierro, Sawyer Lindblad (USA) et Ryan Callinan (AUS) se sont également distingués avec des scores de 9,43 et 9,10 respectivement. Tous ont réussi à naviguer à travers des tubes critiques, démontrant leur maîtrise et leur courage.

Prochaines journées à Tahiti

Avec une grosse houle en approche, tous les compétiteurs espèrent des vagues encore plus spectaculaires la semaine prochaine. La prochaine décision concernant la reprise de la compétition sera prise demain à 7h15 TAHT pour un possible début à 7h35.

Témoignages et Réactions

Fierro, qui participait à cet événement en tant que wildcard, a exprimé sa joie d'avoir pu profiter de telles conditions. "C'est incroyable d'avoir de si bonnes vagues aujourd'hui," a-t-elle déclaré. "C'est la première fois que j'obtiens des vagues aussi bonnes lors de cet événement, et c'est vraiment spécial de pouvoir surfer chez moi, entourée de l'énergie de tout le monde."

Les Meilleurs Résultats du Jour

Résultats de la Manche Féminine d'Élimination :

La dernière journée de compétition au Morocco Mall Junior Pro Casablanca 2024

La dernière journée du Morocco Mall Junior Pro Casablanca, première étape du Junior Qualifying Series (JQS) européen de la World Surf League (WSL) 2024, a été riche en surprises et en performances exceptionnelles. Les demi-finales et finales ont offert un spectacle intense avec des vagues de deux à trois pieds, permettant aux surfeurs de démontrer toute leur maîtrise.

Demi-finales pleines de rebondissements

Dans la première demi-finale, le surfeur français Noah Dupouy a continué son parcours avec brio, exploitant les rares occasions qui se sont présentées. Quant au favori de la compétition, l'anglais Lukas Skinner, il a surpris tout le monde en se faisant éliminer par les français Nicolas Paulet et Paco Alonzo. Skinner, cherchant trop la rampe pour des manœuvres aériennes, a manqué de patience, laissant la porte ouverte à ses adversaires.

Annette Gonzalez Etxabarri et Noa Dupouy brillent en finale

Annette Gonzalez Etxabarri (EUK) et Noah Dupouy (FRA) ont remporté les finales du Morocco Mall Junior Pro Casablanca. Gonzalez Etxabarri, défendant son titre, a battu ses concurrentes Hina-Maria Conradi (FRA), Sarah Leiceaga (FRA) et Clemence Schorsch (FRA) pour obtenir sa quatrième victoire en JQS et sa deuxième consécutive à Casablanca.

Noa Dupouy a remporté sa première victoire en Pro Junior dans une finale serrée contre Paco Alonzo (FRA), Francisco Ordonhas (POR) et Nicolas Paulet (FRA). Dupouy a pris l'avantage tôt dans la compétition, maintenant son avance jusqu'à la fin avec un score combiné de 13,10 points sur 20.

Performances notables des finalistes

Paco Alonzo a terminé deuxième, obtenant le meilleur résultat de sa jeune carrière après une performance constante tout au long de l'événement. Francisco Ordonhas et Nicolas Paulet ont complété le tableau final, terminant respectivement troisième et quatrième.

Chez les femmes, Hina-Maria Conradi a atteint la deuxième place, son meilleur résultat à ce jour, tandis que Sarah Leiceaga et Clemence Schorsch ont terminé troisième et quatrième.

Classements actuels du JQS européen

Avec la fin du Morocco Mall Junior Pro Casablanca, la course pour le titre européen junior et la qualification pour le World Junior Championship (WJC) est officiellement lancée. Voici les classements actuels :

Top 5 des hommes du JQS européen :

  1. Noa Dupouy (FRA)
  2. Paco Alonzo (FRA)
  3. Francisco Ordonhas (POR)
  4. Nicolas Paulet (FRA)
  5. Lukas Skinner (GBR)
  6. Tiago Stock (POR)

Top 5 des femmes du JQS européen :

  1. Annette Gonzalez Etxabarri (EUK)
  2. Hina-Maria Conradi (FRA)
  3. Sarah Leiceaga (FRA)
  4. Clemence Schorsch (FRA)
  5. Lucia Machado (CNY)
  6. Lilou Rumiel (FRA)

Les surfeurs auront maintenant quelques semaines pour se préparer pour le prochain événement de la série de qualification junior européenne 2024 plus tard cet été.

Compétition Intense au Morocco Mall Junior Pro Casablanca 2024

La troisième journée du Morocco Mall Junior Pro Casablanca, première étape du Junior Qualifying Series (JQS) européen de la World Surf League (WSL) 2024, a été marquée par un véritable marathon de surf. Les épreuves ont permis de terminer les tours des 64 et 32 hommes ainsi que les quarts de finale hommes et femmes.

Performances exceptionnelles et conditions idéales

Les vagues étaient au rendez-vous toute la journée, offrant aux compétiteurs de nombreuses opportunités de démontrer tous les aspects du surf professionnel moderne avec des manœuvres tant sur la lèvre de la vague qu'au-dessus.

Lukas Skinner domine la compétition

À ce jeu, le jeune surfeur britannique de 16 ans, Lukas Skinner, a dominé la journée avec des performances épiques dans les trois séries où il a concouru. Il a débuté sa campagne à Casablanca dans le Round of 64 avec une démonstration quasi parfaite, affichant un total combiné incroyable de 18,23 points (sur 20 possibles), avant de confirmer sa forme exceptionnelle avec un total de 16,00 dans le Round of 32 et une troisième victoire solide en fin d'après-midi pour avancer en demi-finale.

Lorsqu'on le regarde sur les vagues marocaines, on a l'impression qu'il va beaucoup plus vite que les autres compétiteurs. Il semblait au-dessus du lot aujourd'hui. Cela sera-t-il vrai demain ? Réponse dans quelques heures...

Autres surfeurs remarquables

Parmi les autres surfeurs remarquables, on note Francisco Ordonhas (POR), Noa Dupouy (FRA), Nicolas Paulet (FRA), Paco Alonzo (FRA) et Tiago Stock (POR). Les quarts de finale féminins ont également eu lieu cet après-midi, voyant les habituelles menaces Annette Gonzalez Etxabarri (EUK), Lucia Machado (CNY) et Hina-Maria Conradi (FRA) dominer leurs séries.

Il ne reste plus que six séries pour déterminer les vainqueurs du Morocco Mall Junior Pro Casablanca 2024. Le prochain appel aura lieu à Ain Diab le samedi 24 mai 2024 à 11h GMT+1.

Deuxième journée de surf au Morocco Mall Junior Pro Casablanca 2024

Le Morocco Mall Junior Pro Casablanca a continué aujourd'hui dans des conditions nettement améliorées avec des vagues d'e deux à trois pieds'un bon mètre à plus, offrant plus de puissance aux surfeurs. Cette étape du Junior Qualifying Series (JQS) européen de la World Surf League (WSL) 2024 a débuté tôt avec le tour des 96 hommes, où les compétiteurs les plus expérimentés et les vainqueurs d'hier se sont battus pour une place dans le tour des 64 têtes de série.

Les premiers gros scores tombent chez les surfeurs européens

Quelques surfeurs remarqués lors de la première journée ont maintenu leur élan, notamment le Marocain Soulaimane Khafi, qui a enflammé la foule en se qualifiant pour le troisième tour. Afonso Pinto (POR) a réalisé la meilleure performance de la journée avec un excellent score de 8,50 (sur 10), le premier de l'événement jusqu'à présent.

Des grosses manoeuvres et des gros scores pour les surfeuses

Le tour des 32 meilleures surfeuses a ensuite pris le relais cet après-midi, marqué par la performance impressionnante d'Annette Gonzalez Etxabarri (EUK), championne en titre, qui a obtenu un score incroyable de 9 points dans sa première série. Maria Salgado (POR), Zoe Jaeckin (FRA), Hina-Maria Conradi (FRA) et Lucia Machado (CNY) semblent en bonne position pour défier la surfeuse basque pour le titre cette année après des performances remarquables au deuxième tour.

Le prochain appel se fera à Ain Diab le vendredi 24 mai 2024 à 7h GMT+1.

Exploits des jeunes surfeurs à Ain Diab

Le Morocco Mall Junior Pro Casablanca a débuté aujourd'hui à Ain Diab, Casablanca, dans des conditions de surf légèrement perturbées par le vent. Cette compétition marque la première étape de la Série de Qualification Junior Européenne (JQS) de la World Surf League (WSL) pour 2024. Les jeunes surfeurs européens et marocains de moins de 20 ans ont pris d'assaut les vagues pour tenter de se qualifier pour les seconds tours.

Daniele Mereu (ITA) - Crédit Damien Poullenot

Les surfeurs italiens en force

La première journée a été dominée par la délégation italienne, avec sept surfeurs masculins et une surfeuse féminine qualifiés pour le tour suivant. Parmi eux, Francisco Anglani Cornielle, Alberto Barzan, et Naïa Monte ont particulièrement brillé. Les jeunes surfeurs marocains, Soulaimane Khafi et Maria Elouedrhiri, ont également réussi à se qualifier pour la première fois de leur carrière.

Carla Morera de la Vall (ESP) - Casablanca - Damien Poullenot

Un premier tour féminin terminé

Les vagues de deux pieds ont offert des défis techniques, mais cela n'a pas empêché les concurrents de démontrer leur talent. Les compétitions féminines ont vu les plus jeunes participantes montrer leurs compétences dans cette compétition de haut niveau.

En fin de journée, des vents onshore de plus en plus défavorables ont conduit les officiels à interrompre les épreuves. La reprise de la compétition est prévue pour le mercredi 23 mai 2024 à 8h30 GMT+1.

La magie de Teahupo'o : Vagues monstrueuses pour la compétition ?

J'ai l'impression qu'une éternité s'est écoulée depuis les quelques séries à Pipeline. Depuis le début de la saison, les vagues ne sont pas particulièrement bonnes (depuis quelques saisons), les drames se sont surtout concentrés sur les scores plutôt que sur le spectacle. Mais oublions cela, car Teahupo'o arrive pour nous sauver de notre ennui. Les fans du Tour veulent du spectacle, et tout le monde commence à regarder les forecasts avec une certaine excitation.

vague vierge Teahupoo Tahiti

La vague légendaires de Teahupo'o

Teahupo'o, n'est pas pour les âmes sensibles, c'est un lieu aussi beau que terrifiant. Cette vague nécessite une technique dans le barrel que seuls les surfeurs locaux et les meilleurs au monde possèdent. Déplacé pour les Jeux Olympiques, le Shiseido Tahiti Pro 2024 offre une waiting période du 22 au 31 Mai, et en se souvenant que la compétition peut théoriquement se dérouler en trois jours. Merci le "Cut".

Les pros à surveiller

Côté masculin, le Tour de cette saison a été marqué par Griffin Colapinto en jaune, ultra constant avec une victoire, une deuxième place et une cinquième place. John John Florence n'a pas encore remporté cet événement, mais il revient fort. Jack Robinson, avec ses statistiques impressionnantes, est également à surveiller. Gabriel Medina, avec son taux de victoire de 77% à Teahupo'o, reste une menace constante.

Chez les femmes, Caity Simmers et Molly Picklum mènent la charge. Simmers, avec une performance impressionnante à Teahupo'o l'année dernière, semble prête à dominer cette année. Caroline Marks, la championne en titre, cherche sa première finale de la saison. Vahine Fierro, la wildcard la plus expérimentée, pourrait bien créer la surprise à domicile.

Prévisions et conditions: des vagues en prévision

Les prévisions montrent une petite houle en début de période, mais une augmentation significative vers la fin avec des vagues de 6-10 pieds. Cela promet des conditions spectaculaires pour la fin de l'événement.

Une répétition des Jeux Olympiques ?

Teahupo'o promet d'être un spectacle à couper le souffle, une bonne introduction au spectacle des jeux olympiques. Préparez-vous pour l'action et ne manquez pas ce rendez-vous incontournable du surf mondial !

Le Morocco Mall Junior Pro 2024 : le grand rendez-vous du surf à Casablanca

Le Morocco Mall Junior Pro Casablanca, première étape de la série européenne de qualification junior (JQS) de la World Surf League (WSL) 2024, démarre demain sur la célèbre plage d'Ain Diab à Casablanca, Maroc. Cet événement majeur rassemble les meilleurs jeunes surfeurs européens et une forte délégation locale pour une semaine de compétition intense et palpitante.

Surf Maroc Casablanca Ain Diab

Un rendez-vous phare pour les juniors européens en manque de compétition

« Nous sommes ravis de revenir à Casablanca pour la troisième année consécutive », a déclaré Rob Gunning, directeur du Tour européen de la WSL. « Cet événement offre une plateforme exceptionnelle aux surfeurs africains et européens pour se mesurer et accumuler des points cruciaux pour les séries de qualification Challenger et le championnat du monde junior. »

Avec près de 170 participants, le niveau de compétition s'annonce élevé. Les jeunes espoirs du surf européen, ainsi que les talents marocains, sont prêts à en découdre pour décrocher des points et des prix en argent. Parmi les favoris, Annette Gonzalez Etxabarri, championne d'Europe en titre, revient défendre sa couronne.

« Je suis très enthousiaste pour cette compétition », a déclaré Gonzalez Etxabarri. « Revenir à Casablanca, où ma sœur et moi avons toutes deux connu le succès, est une expérience spéciale. Les prévisions météorologiques sont favorables, et je suis prête avec des planches adaptées à toutes les conditions. »

Des marocains prêts à se confronter aux meilleurs surfeurs européens

Le Morocco Mall Junior Pro met en lumière les jeunes talents locaux, notamment Tareq Tehraoui, Ayman Gougali, Mohammed Reda Madouar et Ranya Squalli. Ces surfeurs marocains espèrent utiliser leur connaissance du spot pour briller contre les meilleurs surfeurs européens.

« C'est incroyable de pouvoir surfer contre des compétiteurs internationaux ici à Casablanca », a déclaré Tehraoui. « C'est une formidable opportunité d'apprentissage pour nous, Marocains, tant sur le plan technique que stratégique. Partager ces moments avec des surfeurs de haut niveau est extrêmement enrichissant. »

Ranya Squalli, qui participe pour la troisième fois à cet événement, se réjouit également de l'opportunité de concourir à domicile : « C'est toujours spécial d'avoir une compétition ici au Maroc. Je suis prête à donner le meilleur de moi-même et à tirer parti de cette expérience pour progresser. »

Les conditions de surf s'annoncent favorables pour le début de la compétition, avec des bancs de sable en bon état et des vagues prometteuses. Le premier appel sera donné à 8h30 mercredi matin pour un éventuel démarrage des premières manches hommes et femmes.

Le Morocco Mall Junior Pro promet une semaine riche en adrénaline, en talent et en performances exceptionnelles sur les vagues de Casablanca.

Filipe Toledo annonce une année sabbatique sur le circuit WSL 2024

Dans un revirement surprenant qui a secoué le monde du surf, Filipe Toledo, le champion du monde en titre, a annoncé son retrait du tour WSL en 2024. Célèbre pour ses airs et un palmarès impressionnant qui inclut deux titres mondiaux consécutifs en 2022 et 2023, Toledo cite comme raison principale le fardeau du mental en compétition de haut niveau.

Des champions du monde de surf, qui souffrent...

Avec une carrière jalonnée de 17 victoires et un statut de premier Brésilien à remporter des titres mondiaux consécutifs, l'influence de Toledo sur le surf moderne est indéniable. Malgré ses succès, le surfeur a fait face à de nombreuses critiques récemment pour sa performance dans les vagues puissantes à Pipeline, ou à Teahupo'o, lieu où se déroulera la compétition pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 (où il représentera le Brésil). Sa décision intervient après un abandon à Pipeline suite une intoxication alimentaire.

Cette pause s'inscrit dans une tendance où la santé mentale devient un sujet ouvert dans le sport de haut niveau, avec d'autres champions comme Stephanie Gilmore et Carissa Moore annonçant également des retraits temporaires. Gabriel Medina, autre brésilien champion du monde avait également effectué une pause en 2022 pour des raisons de santé mentale. Pour Toledo, cette année sabbatique est aussi l'occasion de se consacrer à sa famille, soulignant l'importance de ne pas rater les moments précieux avec ses enfants.

Filipe Toledo champion de surf brésilien

Des critiques virulentes, pas toujours fondées

Pour être honnête, je suis le premier perplexe sur les capacités de Filipe Toledo dans les grosses vagues. Mais il n'est pas le seul, l'année dernière, je m'étais rendu compte que Stéphanie Guilmore, 8 fois championne du monde, ne savait pas tuber backside (par contre, elle est bien plus à l'aise frontside sur les droites). Regardez les prestations de la championne australienne à Pipeline ou Teahupo'o, elle ne fait même pas l'effort de faire semblant... On reproche à WSL, le fait d'avantager Toledo avec une épreuve finale à Trestles, mais on oublie qu'il est arrivé en Californie en étant numéro un. Il mérite donc son titre de champion du monde 2023 sans aucun doute, à la défaveur de certaines critiques de média américain...(jalousie, jalousie)

Un retour de Filipe Toledo en 2025

L'annonce a généré un mélange de réactions, allant de la déception des fans à l'admiration pour sa décision courageuse de mettre sa santé et sa famille en avant. La WSL a accordé à Toledo une wildcard pour la saison 2025, témoignant de son statut exceptionnel dans le surf professionnel.

Alors que le circuit professionnel se prépare à une saison sans l'un de ses compétiteurs les plus électrisants, la question demeure : qui saisira cette opportunité pour émerger comme le prochain champion du monde ? Toledo, quant à lui, envisage de perfectionner sa technique dans les grosses vagues de Tahiti en se rendant avant les Jeux Olympiques, et de profiter de voyages pour se ressourcer mentalement, illustrant que même les champions ont besoin de faire une pause.

Avec une pause bien méritée et des plans de retour excitants, le "Brazilian Storm" fait une pause, mais promet de revenir plus fort. Comme dans toute bonne histoire de "come back", le chapitre suivant de Filipe Toledo est très attendu. Restez à l'écoute pour voir comment ce champion rebondira, prouvant que même les légendes ont besoin de temps pour respirer.

Pipeline 2024 : Débuts Flamboyants et Polémique Toledo

La World Surf League (WSL) a lancé sa saison 2024 avec une première journée électrisante à Pipeline, Hawaii, où les légendes du surf et les nouveaux talents se sont affrontés sur l'une des vagues les plus redoutées au monde. Le Lexus Pipe Pro a été le théâtre de scores exceptionnels, de chutes spectaculaires et d'un drame inattendu, marquant le début d'une saison prometteuse pour le surf professionnel.

De bonnes conditions de surf pour cette première journée à Pipeline

Pour ce premier jour de compétition, le récif de Pipeline a offert des conditions de rêve avec des vagues propres et régulières de six à huit pieds, permettant aux surfeurs de montrer leur talent dans ce qui est considéré comme l'arène la plus impitoyable du surf mondial. Kelly Slater, John John Florence et Gabriel Medina ont rapidement pris les devants, démontrant pourquoi ils sont considérés comme des maîtres du lieu.

Le champion du monde Filipe Toledo sort par la petite porte

L'événement de la journée est la chute surprenante de Filipe Toledo, le champion du monde en titre, qui a dû se retirer après une performance décevante au premier tour. Toledo, connu pour son excellence dans les petites vagues, a semblé perdre pied face à la puissance de Pipeline, soulevant des questions sur sa polyvalence et sa capacité à s'adapter aux conditions les plus exigeantes. Première journée de la saison 2024, première polémique...

La défaite et le retrait de Toledo ont déclenché une vague de réactions parmi les fans et les observateurs, certains questionnant sur sa capacité dans les grosses vagues. Cette situation jette une ombre sur sa préparation pour les Jeux Olympiques à venir, où il représentera le Brésil à Teahupoo, un spot réputé pour ses vagues monstrueuses.

Le Lexus Pipe Pro a également vu des performances remarquables de la part de nouveaux venus et de surfeurs établis, avec Callum Robson qui a décroché la Vague de la Journée, on se souvient encore de son 10 l'année dernière à Supertubos Portugal, qui élimina le surfeur français Maxime Huscenot.

Une belle performance du marocain Ramzi Boukhiam

Après une longue absence pour blessure, le marocain Ramzi Boukhiam a enfin tenu la place qu'il méritait sur le world tour. Il passe son premier tour en finissant deuxième, face à seth Moniz local de l'étape et surfeur talentueux sur Pipeline, et Griffin Colapinto qui prend la première place dans les dernières secondes. Pour être sincère, je trouve que Griffin a été surnoté sur sa vague, et je trouve que Ramzi a bien maîtrisé sa série.

Avec une telle ouverture, la saison promet d'être riche en rebondissements, en talents émergents et en rivalités passionnantes. Le surf professionnel n'a jamais été aussi captivant, avec une communauté mondiale de fans prête à suivre chaque vague, chaque chute et chaque victoire dans la course au titre mondial.